Systémie, design thinking, ... ou comment l'intelligence collective permet de rester des enfants

Mis à jour : mars 5

Ce blog voyait le jour il y a un an. J'ai écris le troisième article, le week-end du Festival Internationale du Jeu de Cannes. Cet article m'a marqué car il a été le premier à dépasser mes 4 lecteurs évidents. A savoir, mon compagnon, mes parents et ma soeur.

Alors, un an après j'écris de nouveau un article sur l'importance du jeu en intelligence collective.


Je devrais calculer combien de temps je manipule des jouets et des objets que l'on trouvent dans une trousse d'écolier chaque semaine !

Le jouet est un élément clef de l'atelier de co-construction et de créativité.


L'usage du jouet est un automatisme pour toute personne ayant recours au design thinking. Cette méthode d'innovation en 4 phases se termine par un prototypage de l'idée.


Les 4 étapes de la méthode design - DrawthelightFacilitation

La réalisation d'un prototype permet de donner corps à une idée, de lui donner vie. Ainsi, il est possible de tester notre idée auprès de beta-utilisateurs, de l'améliorer et, à termes, de présenter un prototype amélioré aux décideurs.



Prototype réalisé par les stagiaires de la formation CNFPT "Impact de l'automatisation des prêts-retours sur la relation aux publics en bibliothèque

Pour réaliser ce prototype, il vous suffit de piocher dans une boite de jouets et un kit de travaux manuels : pâte à modeler, papier pour réaliser des origamis, Lego, Kapla, ficelles, images, stickers, figurines à découper....

Voila ce qu'il faut pour matérialiser une idée qui sans cela resterait abstraite.






A la base de l'innovation il y a des idées. Augmenter la capacité des personnes à avoir des idées, permettre de développer leur pensée créative sont des enjeux primordiaux lorsque l'on travail dans un laboratoire d'innovation publique.

Très attachée à la pensée et à la communication visuelle, j'utilise essentiellement des techniques dessinées pour permettre aux participants d'exercer leur créativité. Pour cela j'utilise de nombreux exercices de graphisme permettant de découvrir tout ce qui peut se cacher derrière une ligne et une courbe (semblables aux exercices que vous faisiez en maternelle pour vous introduire à l'écriture).

Je propose également de jouer avec les formes géométriques dont la combinaison permet de tout inventer et réinventer. Les jeux de Tangram sont un formidable outil.


Quelques ressources, le bestiaire de Florence Vidal chez Didier Jeunesse, Les Combo card et les albums de Kvēta Pacovskà


Dans le même ordre d'idée, les bestiaires et livres d'images permettent d'inventer des personnages, de réfléchir à l'ensemble des compétences, savoir-faire et savoir-être que doivent avoir les équipes dans une organisation idéale. Les illustrations des albums jeunesse sont une source infinie d'inspiration, de possibilités (Les albums jeunesse méritent un article dédié, je le note pour ces prochaines semaines)


Représenter une organisation, un système est souvent nécessaire dans un accompagnement basé sur la co-construction.

L'usage de Playmobil et de tout type de figurines est un élément indispensable à l'utilisation des méthodes issues de la systémie. Qu'est ce que la systèmie? L'action de représenter les systèmes pour mieux les comprendre et les faire évoluer.

Einstein disait "On ne résout pas un problème au niveau de conscience où il a été créé". Voilà qui dit bien qu'il est important pour chacun de pouvoir connaître et représenter le système auquel il appartient. Pour en prendre conscience d'abord, faire un pas de côté ensuite et enfin marcher vers des voies d'amélioration ou encore l'émergence d'un futur souhaitable.



Des groupes représentent le système de leur projet d'intelligence collective (avec Playmobil et balles anti-stress )- lors du Master en intelligence collective de Cergy-Pontoire (dans lequel je suis étudiante).


Tout ce qui a des expressions et représente un être humain : Playmobil, Petit Malin (Sylvanian Families), dinosaures en plastique... peut être utilisé.

Surtout n'hésitez pas à jouer sur la variété des formes humaines. Cela permet de

- fonctionner par métaphore

- d'assister à des échanges aussi sympathiques que révélateurs sur le choix d'une figurine ou du costume d'un Playmobil (le responsable de service représenté en plagiste plutôt qu'en gladiateur est fort en signification)

- de bien rire alors que nous faisons un exercice peu évident, qui demande de bonnes capacités de remise en question (surtout lorsqu'un pair observe le groupe entrain de réaliser la sculpture du système. Vos attitudes et vos choix seront révélateurs de votre propre perception, ainsi que du rôle que vous tenez dans ce système)


Pour travailler la cohésion d'équipe, l'écoute et la confiance, on utilisera tout ce qui permet de lier, relier les membres d'une équipe:

- foulard, jeux de colin maillard pour des parcours à l'aveugle

- corde à sauter pour matérialiser des frontières et barrières à dépasser. Mais aussi, pour mettre au défi l'équipe de réaliser des casses-tête géométriques en un temps record.

La corde à sauter permet également de réaliser des mesures , de sonder les équipes car elle à deux pôles (un positif un négatif, un 0%, un 100 %...)*.


Voilà qui ouvre une boite à outils pour l'intelligence collective, enfin une "boite à jouets pour l'intelligence collective"!
Il y a encore de nombreux usages à recenser, découvrir, partager. Aussi, n'hésitez pas à utiliser le champs "commentaire" pour m'adresser vos usages des jouets pour vos ateliers et vos présentations.


DrawthelightFacilitation - Gaëtane Perrault -



* Je parlerai de nouveau de la corde à sauter dans le prochain poste sur l'usage du corps en intelligence collective.

87 vues0 commentaire